Allgemein:

Home



1977

3 décembre: Fondation de l’Association.
Donnant suite à une invitation de Willi Farner, 50 anciens pilotes de vol à moteur se réunissent à la maison des Transports à Lucerne et décident de créer une Association de vétérans du vol à moteur patronnée par l’AéCS. Un Comité est désigné, comprenant Willi Farner Président, Jacques Madöry, Rudolf Suter, Dr Dominique-Franz Weibel, Dr Willy Eichenberger. Première tâche : élaboration des statuts. Un album est déposé au secrétariat central de l’AéCS contenant une documentation sur les membres fondateurs.

Membres fondateurs des Vétérans du Vol ŕ Moteur / Gründungsmitglieder der Motorflugveteranen




1978

3 juin: 1ère Assemblée générale à Berne. 87 participants. Premières discussions du projet de statuts et visite des championnats nationaux de vol de précision sur l’aéroport de Belp.

18 novembre: Willi Farner décède ; le Dr Weibel assume la Présidence par intérim.



1979

28 avril : 2ème Assemblée générale à la maison des Transports à Lucerne ; 53 participants. Le Dr Eichenberger est élu à la Présidence ; le Dr Weibel et Rudolf Suter sont élus vice-présidents.
Création du prix Willi Farner destiné à récompenser le gagnant de la catégorie «espoir» lors
des championnats nationaux de voltige.

30 juin: Une vingtaine de vétérans visitent les championnats de voltige à Altenrhein.

10 août: Visite d’information à l’aérodrome militaire de Payerne. 102 participants assistent à des démonstrations du Tiger et du simulateur de vol pour pilotes de Mirage.

18 décembre: 100ème anniversaire de Henri Dufaux ; cadeau de notre association : F 500.-



1980

9 mai: Assemblée générale à Granges, suivie d’une visite des ateliers de Farner AG.

17 juillet: Visite de la Pilatus à Stans ; 60 participants.
Un don de F 500.- est versé au compte du fonds des aérodromes de l’AéCS et une somme équivalente est versée comme contribution aux frais de l’équipe suisse participant aux championnats du monde de voltige aux USA.
Le nombre de nos membres est en augmentation, de 156 au début de 1979, il passe à 188 en septembre 1980.

25 décembre : Décès de Henri Dufaux; nous lui rendons hommage lors des obsèques.



1981

9 avril: 4ème Assemblée générale à Lucerne. 74 participants. Visite très bien documentée de la Fabrique fédérale d’avions à Emmen.

26 juin: Visite de la plus grande base de l’US-Airforce en Europe à Ramstein (BRD). 93 participants dont une partie de vétérans du vol à voile et du modelisme. Réception cordiale par le Brigadier Général Tietge, visite d’avions et d’hélicoptères ainsi que des installations de l’aérodrome.

19 août: Visite de l’école suisse d’aviation de transport et du service technique de Swissair; 65 participants.



1982

28 avril: 5ème Assemblée générale à Genève. 60 participants et réélection statutaire du Comité et du Président. Réception par le Conseiller d’Etat Borner et visite des services de sécurité de l’aéroport.

8 juillet: Croisière sur le lac de Thoune; 111 participants !



1983

5 mai à Locarno: 100 participants. Lors de l’Assemblée élection au Comité de Fred Reber en remplacement de Jacques Madöry, décédé subitement.

6 mai : Visite de l’aérodrome militaire, avec des exposés très intéressants du col Taminelli : démonstrations du PC-7 et des grenadiers parachutistes.

1er juin: état des membres 210.

25 août: 22 membres de l’Association visitent les préparatifs du meeting international de Bex.
Conformément à une décision de l’Assemblée générale, notre Association fait don à la maison des transports à Lucerne d’un film relatif à l’histoire de l’aérodrome de Berne.

4 novembre: Nous versons 1000 F au fonds de restauration et mise en état de vol des Ju-52.



1984

18 mai: 7ème Assemblée générale à Dübendorf : 86 participants qui visitent ensuite le Musée des troupes suisses d’aviation. Le 14 septembre : visite au Pavillon des ailes suisses au Comptoir de Lausanne; plus de 100 participants.



1985

9 mai: 8ème Assemblée générale à Neuchâtel : 74 participants. Après le repas de midi, visite du château de Colombier puis de l’aérodrome et du Club neuchâtelois d’aviation. Le 29 août, invitation au meeting international de Bex : 43 personnes bénéficient de l’hospitalité des organisateurs.

11 décembre: état des membres 212.



1986

5 juin: 9ème Assemblée générale à l’aéroport de Zürich-Kloten : 74 participants. L’Assemblée adopte deux changements mineurs des statuts et approuve le don de F 1000.- à la Fondation créée pour rassembler les fonds nécessaires à l’agrandissement du Musée des Troupes suisses d’aviation à Dübendorf.
Réélection statutaire du Président et du comité.

21 août: Rencontre amicale et visite de la centrale nucléaire de Gösgen : 70 participants.



1987

7 mai: 10ème Assemblée générale à Berne. Participants : 140 avec les dames. Pour remplacer Rudolf Suter démissionnaire, l’Assemblée élit Richard Schilliger au Comité. Visite de l’aéroport et de quelques entreprises qui y sont basées. Etat des membres à cette date: 216.

27 août: Excursion à l’Ile de St. Pierre : 82 participants. Visite de l’ancien cloître et exposé, par le Dr. Weibel, touchant à l’établissement du monastère clunisien en cet endroit.



1988

5 mai: 11ème Assemblée générale à Sion : 75 participants. Le 6 mai, visite de l’aéroport civil et militaire.

15 septembre: à Avenches, hommage aux pionniers E. Failloubaz et R. Grandjean. Visite du musée d’aviation et du musée romain.



1989

25 mai: 12ème Assemblée générale au Musée des Troupes suisses d’aviation à Dübendorf : 83 participants. Le Président, Dr Willi Eichenberger, démissionne pour raisons de santé après avoir assumé la présidence pendant 10 ans. Il est remplacé par le Dr Weibel, L’Assemblée décide d’augmenter à 7, le nombre des membres du Comité. Ainsi sont élus MM Gaston Monod, Eduard Sagne et René Sterchi.



1990

12 mai: 13ème Assemblée générale à Lugano-Agno : 65 participants. Réélection statutaire du Comité et de son Président.



1991

2 mai: 14ème Assemblée générale à Bâle : 66 participants.



1992

20 juin: 15ème Assemblée générale à Samedan : 39 participants. Pour remplacer MM Albert de Goumoens et René Sterchi démissionnaires, l’Assemblée élit au comité MM Paul Imhof et Tony Rast. M Albert de Goumoens est élu membre d’honneur.

14 octobre: Rencontre d’automne sur l’aérodrome d’Ecuvillens. Excellente organisation de M Gaston Monod. Présentation et démonstration d’avions «Experimantal» par leurs constructeurs.



1993

2 juin: 16ème Assemblée générale à Berne-Belp : 43 participants. L’Assemblée décide d’abaisser la limite d’âge d’admission de 60 à 50 ans.

30 septembre: Rencontre d’automne au restaurant «Waldibrücke» et visite de l’aérodrome militaire d’Emmen.



1994

31 mai: 17ème Assemblée générale à Weggis: 48 participants. Après la partie officielle: tour du lac en bateau.

29 septembre: Rencontre d’automne à Yverdon-les-Bains : 76 participants. Visite de l’aérodrome et démonstration d’un hélicoptère «Ranger» à la place du «Douglas MD520» bloqué en France pour des raisons techniques; démonstration de voltige très réussie d’un «Cap 231».



1995

31 mai: 18ème Assemblée générale à Langenthal: 53 participants. Visite de l’aérodrome de Bleienbach et démonstration en vol du nouvel avion muni du moteur révolutionnaire de M. Max Dätwyler.

Le 27 septembre: Rencontre d’automne sur l’aérodrome de Wangen-Lachen: 65 participants. M Ueli Diethelm nous fait visiter sa base d’hydravions, unique en Suisse, avec ses deux avions sur flotteurs. Puis démonstration du nouvel hélicoptère «Mc Donnel Douglas» de la maison «Fuchs Helikopter AG».



1996.

14 mai: 19ème Assemblée générale à Locarno: 34 participants. Pour remplacer MM Dr Weibel et Athos Taminelli démissionnaires, l’Assemblée élit MM Pierre Châtelain et Werner Neuhaus au Comité. M Gaston Monod est élu nouveau Président.

15 mai: Visite du Paracentro et de la base REGA sur l’aéroport de Magadino.

17 septembre: 71 personnes se retrouvent au Musée des Transports pour la sortie d’automne.



1997

28 mai: 20ème Assemblée générale au château de Colombier: 50 participants. Visite de l’aérodrome de Colombier et présentation d’avions par M M. Borgeaud, président des constructeurs amateurs de Suisse et survol d’un Mirage IIIR qui nous prend en photo.

24 septembre: Visite du Musée Zeppelin à Friedrichshafen: 70 participants.



1998

13 et 14 mai: 21ème Assemblée générale à Beckenried, à l’hôtel « Mond », sous la présidence de G. Monod: 51 participants. Admission de 14 nouveaux membres. 12 membres défunts. Le prix « Willi Farner » est attribué au champion suisse de voltige, catégorie « débutants ». Un don de F 500.- est octroyé au « Swiss Morane Club » pour la remise en état d’un MS-406 (Le seul en état de vol au monde). Un repas en commun clôt cette réunion sans histoire.

17 septembre: Croisière sur les trois lacs au départ de Bienne. Repas sur un bateau spécialement affrété. Cette belle journée est assombrie par un lourd nuage : Paul Imhof, vice-président et organisateur de cette sortie n’est pas des nôtres car gravement accidenté en gare de Morges. Il s’en ira quelques jours plus tard. Honneur à lui.



1999

1er juin: 22ème Assemblée générale ordinaire à Zürich-Kloten, sous la présidence de G. Monod : 57 participants sur un total de 199 membres. Honneur est rendu aux 12 membres disparus dans l’année écoulée. Tony Rast, trésorier, secrétaire et traducteur, est absent : conséquence d’une brutale démission! Werner Neuhaus, vice-président, présente les comptes pour approbation: sans contestation ni commentaires. Le prix « Willi Farner » est attribué à Mme Gabi Schifferle de Reckingen. Après le repas en commun, présentation du plan d’agrandissement de l’aéroport.
Dès le mois de juillet, Gilbert Noël fonctionne comme membre supplétif du comité en attendant son élection statutaire prévue à la prochaine Assemblée générale.

15 septembre: Sortie d’automne en Gruyère: 72 participants. Le rendez-vous a lieu à l’aérodrome d’Epagny-Gruyères. Après une visite à « ElectroBroc » tout le monde se retrouve à l’alpage « Chez Boudgi » pour le repas de midi composé, entre-autre, d’une bonne soupe de chalet. Le chœur costumé de Crésuz les y attend pour une interprétation en commun de la chanson du « vieux chalet ». La participation est totale : alémaniques et romands s’en donnent à cœur joie. Avec le soleil en plus, cette journée est merveilleuse.



2000

18 mai: 23ème Assemblée générale ordinaire à l’hôtel Métropole à Interlaken. Présidence G. Monod: Nous comptons 39 participants dont 5 invités (Allemagne 2, Luxembourg 1 et Suisse 2). L’état des membres depuis la dernière A.G. est le suivant : 10 inscriptions nouvelles, 14 décès, 4 démissions et 4 disparitions sans nouvelles d’adresses. L’effectif total est de 185 membres. A la suite du départ de 3 de ses membres (Paul Imhof, décédé – Tony Rast, démissionnaire – Eduard Sagne, démissionnaire pour raison de santé) Ernst Schurter, Gilbert Noël et Francis Vauthier sont élus au comité qui par ailleurs se compose de Gaston Monod (P), Richard Schilliger (VP) et Werner Neuhaus. Tous sont élus pour quatre ans. En accord avec les statuts, un septième membre est encore à trouver. L’augmentation des cotisations de F. 20 à 25 est approuvée à l’unanimité. Le prix de voltige « Willi Farner » est attribué au plus méritant de la catégorie « Sportsmen ».

6 septembre: 36 personnes participent à la sortie d’automne à Vitznau (Lac des 4 cantons). Un plantureux repas nous réunit tous au « Seehotel Refugium Vitznauerhof ». L’après-midi nous permet de percer l’un des secrets les mieux gardé du réduit helvétique des années 42 à 98 : les fortifications d’artillerie de la Mühlefluh.



2001

3 mai: 24ème Assemblée générale ordinaire à l’hôtel « Muralto » à Locarno. Gaston Monod préside la séance. 36 membres sont présents accompagnés de 10 invités individuels. L’effectif a évolué de la façon suivante depuis la dernière AG. : 9 inscriptions nouvelles, 5 décès et 1 démission pour un total de 189 membres. Hommage est rendu à Max Daetwyler, constructeur du « Swisstrainer », qui malgré son bel âge fait toujours preuve d’un grand enthousiasme. Le lendemain, pèlerinage pour certains et découverte pour d’autres de l’aérodrome de Magadino et de ses nouvelles installations militaires.

5 septembre: 39 personnes participent aux retrouvailles d’automne à l’aéroport international de Genève. Après une présentation des nouvelles installations et une visite sur le tarmac, un apéritif est offert au Service de sécurité de l’Aéroport (SSA). Le repas de midi est pris dans la bonne humeur au restaurant « Les Bonnes Choses ». La fin de la rencontre se fait en cascade. Le train est aussi utile dans ces cas-là.



2002

7 mai: 25ème Assemblée générale ordinaire au « Parc Hôtel » à Fribourg, sous la présidence de Gaston Monod. Nous comptons 50 participants dont MM. Rudolf von Baumgarten de l’association allemande « Alte Adler », Camille Montaigu des vieilles tiges luxembourgeoises et Willy Schwarzenbach des vétérans du vol à voile suisses. Depuis la dernière AG, l’effectif a évolué selon les chiffres suivants : 6 nouveaux, 12 décès, 3 démissions; ce qui donne un total de : 180 membres. A sa demande Richard Schilliger quitte le comité après 15 ans d’activité. Il est nommé membre d’honneur par acclamation. Jacques Etter et Alfred Ramseyer font leur entrée au comité qui se retrouve au complet. Ils sont plébiscités à l’unanimité. Le lendemain, la majorité, pour beaucoup accompagnés, se retrouve à l’aérodrome d’Ecuvillens. Une bonne fondue « moitié-moitié » clôt les assises.

5 septembre: 29 personnes sont à l’appel pour la visite de RUAG Aerospace à Emmen. Un retour à l’épopée du N20 enthousiasme les vétérans tout autant que la découverte du « Windkanal ». Le traditionnel repas de l’amitié est servi au restaurant « Kreuz ».



2003

8 mai: 26ème Assemblée générale ordinaire au Musée de l’aviation militaire de Payerne. Président Gaston Monod. Le comité est au complet. 50 membres participent, 15 sympathisants les accompagnent. L’effectif a évolué comme suit, depuis l’assemblée précédente à Fribourg : 5 nouveaux, 9 décès et 4 démissions. Le total est ramené à 172. La séance est conduite à son terme, tambour battant, selon la tradition. Les cotisations annuelles sont maintenues à F. 25. Aucun fait particulier n’est à relever. Un repas en commun est servi à la cafétéria du Musée. L’après-midi est réservé aux retrouvailles avec les superbes machines qui n’ont été qu’un rêve pour certains, sous la conduite de ceux qui ont pu le réaliser.

11 septembre: 36 membres et épouses à Delémont pour partir à la découverte de canton du Jura. Sous le pilotage de nos membres locaux, quelques-uns des sites les plus caractéristiques de la région nous sont révélés : St.-Ursanne, Porrentruy, les Rangiers, le col de La Croix sans oublier Courgenay et son auberge. Présentation du projet du futur aérodrome de Bressaucourt et repas sur l’aérodrome à Courtedoux. Très belle journée.



2004

6 mai: 27ème Assemblée générale ordinaire à l’aérodrome de Birrfeld. Le comité est au complet. Sous la présidence de Gaston Monod, 42 membres y participent, accompagnés de 7 invités.
MM. G. Monod, W. Neuhaus et E. Schurter se retirent. Ils sont remplacés par MM. P. Thut, U. Sohm et J.-R. Willi. Ce dernier est immédiatement élu président à l’unanimité du comité qui se compose dorénavant de MM. Willi/P, Noël/VP, Ramseyer/VP, Thut, Etter, Sohm et Vauthier. MM. J.-L. Durand et J.-P. d’Epagnier sont confirmés vérificateurs des comptes avec comme suppléant M. P. Keller. L’effectif est situé à 170. Sept de nos camarades sont décédés durant l’année écoulée.
Les cotisations sont dorénavant portées à F 30.

17 septembre: Visite au Musée Suisse des transports à Lucerne. 37 membres et invités participent à cette journée sous l’éminente conduite de notre ami Richard Schilliger. De nombreuses défections de dernière minute (maladie et autre), sont curieusement enregistrées.
Nous sommes reçus à l’apéritif par la direction de l’AéCS. Un succulent repas - comme toujours animé par de nombreuses histoires d’avions - nous est servi au restaurant "Cockpit".
L’après-midi se termine par la découverte individuelle du musée.



2005

21 avril: 28ème Assemblée générale ordinaire à Kloten qui commence, dès 09:30, par une visite guidée des installations aéroportuaires. A 11:00, débute la partie officielle de cette journée, au "Dock E", sous la conduite de notre Président J.-R. Willi. 41 membres et leurs invités sont présents. L’effectif des membres est en constante diminution. Un effort de chacun est attendu dans le cadre du recrutement. G. Monod - absent pour raison de santé – est élu Président d’honneur à l’unanimité. Une petite cérémonie en son honneur est organisée à Posieux.
L’apéro, qui suit, nous est offert par le directeur de l’aéroport, Monsieur Joseph Felder, qui nous adresse quelques mots sur l’évolution de l’aéroport à la suite de la faillite de Swissair. Le lunch en commun est ensuite servi au restaurant italien "North West".

15 septembre: Visite du Musée de l’Aviation d’Altenrhein. 51 membres et invités participent à cette journée "souvenir" sous l’efficace gouverne de Peter Thut. Un temps magnifique, une belle démonstration en vol du "Stearman" piloté par Paul « Chappe » Ruppeiner.



Il est à relever que la presque totalité des avions qui sont présentés dans ce musée sont en état de vol. Nos guides s’attardent, avec passion, sur l’épopée du "Dornier Do X", lancée le 12 juillet 1929.
L’apéro et le repas traditionnel sont servis à l’intérieur des locaux. Très belle journée !



2006

27 avril: 29ème Assemblée générale ordinaire au "Seepark Hotel" à Thoune. 52 membres et invités (44+8) participent à la réunion. Jean-Rodolphe Willi ouvre la séance à 11:00 entouré du comité, exception faite de U. Sohm, excusé.
L’effectif : 163 membres. Une minute de silence est observée en mémoire des 8 amis décédés durant l’année écoulée.
La révision, proposée, des statuts est acceptée à l’unanimité. Il s’agit d’un toilettage pour une mise en conformité avec les statuts de l’AéCS et d’une élimination des termes obsolètes et inadéquats. La partie statutaire est suivie d’une conférence de M Arthur Bill, ancien, pilote militaire, cdt de régiment, directeur du village Pestalozzi et chef du corps suisse en cas de cas catastrophe. Orateur plein d’humour et doté d’une mémoire stupéfiante.
L’apéro nous est offert par la section de l’Oberland bernois de l’AéCS, représenté par son Président, Monsieur Christian Santschi. L’excellent repas en commun est suivi d’une intéressante visite du centre d’instruction des troupes blindées.

21 septembre: Une soixantaine de Vétérans et leurs accompagnants se retrouvent à Sion à 1000h. Cette participation record s’explique, sans aucun doute, par l’attrait du Valais et, en particulier, par la montée à Derborence, ce lieu quasi « mythique » du vieux pays comme le nomme Ramuz.
Un temps d’été magnifique… pour une belle journée d’automne.
Se sont excusés, en particulier, les Présidents des Vieilles Tiges françaises, belges, luxembourgeoises et des Alte Adler allemands. Une brève et intéressante visite des Caves Varone, est suivie d’un apéritif/dégustation.
Après 40 minutes de route nous « atterrissons » enfin dans ce site impressionnant de Derborence où une excellente raclette et un non moins succulent civet de chevreuil nous sont servis. Comme d’habitude, plaisir des retrouvailles et vives discussions aidant, le repas se déroule dans une jolie ambiance. A 1530 h la descente vers Sion s’organise et la journée s’achève à la gare pour les uns et à l’aérodrome pour les autres.



2007

16 juin: 30ème Assemblée générale ordinaire au restaurant « BEST WESTERN » à l’aéroport de Granges. Sur 173 membres que compte notre association, 40 sont présents à l’assemblée sans oublier 7 personnes accompagnantes. (Total 47). Une minute de silence est observée en mémoire des sept (7) amis disparus durant l’année. Le comité (MM Willi, Noël, Ramseyer, Thut, Sohm, Etter et Vauthier) est reconduit sans opposition. Jean-Luc Durand est nommé responsable de la rédaction de notre bulletin, FlightVTR. L’organisation d’une rencontre avec les « Alte Adler » (sur leur initiative) est mise en veilleuse.
Après un excellent et toujours animé repas, le directeur de l’aéroport, Monsieur Wegier, invite les participants à la « rencontre Bücker », importante par le nombre, qui se tient ce jour-là sur le tarmac. Très belle journée d’aviation et un soleil radieux.

23 octobre: 44 personnes (40 membres + 4 invités) se retrouvent au AIRFORCE CENTER A DÜBENDORF à l’occasion de notre traditionnelle sortie d’automne. Le Flieger-Flab-Museum a fait revivre à chacun la grande histoire de l’aviation militaire suisse et de la DCA, dans son intégralité. Le simulateur de vol du Pilatus P3 et le système de saut en parachute virtuel ont permis à quelques-uns de se faire encore plaisir.
La journée s’est terminée par un délicieux repas que les participants ont agrémenté, comme à chaque fois, d’une gestuelle descriptive propice aux interprétations les plus inattendues.



2008

26 avril: Jean-Rodolphe Willi, Président, nous quitte, emporté par la maladie.

28 & 29 mai: 31ème assemblée générale ordinaire sur la base aérienne de Locarno. 28 membres sont présents + 15 accompagnants. A relever que l’arrivée du Tour d’Italie n’a pas facilité la tâche des organisateurs et retenu certains de nos membres au Nord des Alpes. A. Ramseyer dirige l’assemblée. Après une minute de silence en mémoire des six camarades disparus dans le courant de l’année, il expose le rapport présidentiel élaboré en collaboration avec G. Noël.
La coopération avec l’AéCS reste excellente. Au cours de l’année, notre association a été représentée à 9 manifestations. Les contrôleurs P. Keller et G. Pythoud atteste de la bonne tenue des comptes. MM Ramseyer, Noël, Thut, Sohm et Vauthier sont réélus pour 4 ans. M Baccala est élu en remplacement de M Etter, démissionnaire. M Ramseyer est porté, par acclamation, à la présidence de l’association. Les remerciements vont à M Rezzonico, le coordinateur de l’organisation.
Le 29 au matin, le col Ponti nous fait le privilège de sa base, conclu par un excellent repas, comme d’habitude, fort animé.

25 septembre: La sortie d’automne : une visite de Pilatus Aircraft ltd à Stans qui a obtenu un véritable succès. Près de septante participants (dont plusieurs pour la première fois) se sont déplacés au cœur mythique de notre confédération. Marcel Gaille, factotum de cette manifestation et collaborateur occasionnel chez Pilatus Aircraft, avait organisé avec maestria cet événement. Il nous fût rappelé avec malice que, lors de la première présentation du fameux PC 12, un « spécialiste » de l’aviation suisse déclara avec assurance que si Pilatus vendait une trentaine de ces avions ce serait déjà beaucoup… 17 ans plus tard, ce sont plus de 600 PC 12 qui sont sortis de la chaîne de production de Stans sur un ordre global de commandes de 850 unités.
A midi, nous nous retrouvâmes autour d’un excellent déjeuné au bord du lac des quatre-cantons, à Stanstaad, où notre nouveau Président, ravi du succès de cette journée, prit congé de tout le monde.



2009

28 mai: 32ème assemblée générale ordinaire sur l’aéroport de Bern Belp. 82 membres dont 10 invités sont présents (un record). A relever la présence de Monsieur Beat Neuenschwander, Président central de l’AéCS. La journée commence par la visite des locaux et hangars du STAC et de l’OFAC.
L’AGO sous la présidence d’A. Ramseyer, se tient dans la salle du restaurant surnommée le « Hangar ». Après une minute de silence en mémoire des 4 camarades disparus dans le courant de l’année, il présente son rapport annuel qui témoigne de la présence de l’association à dix (10) manifestations. Il est accepté avec chaleur par les participants.
Décharge est ensuite donnée au comité et au caissier suite au rapport des contrôleurs aux comptes. Pour remplacer la position laissée vacante au comité (MM Ramseyer, Noël, Thut, Sohm, Baccala et Vauthier) par les différentes péripéties vécues l’année précédente, Ulrich Aeschlimann est élu avec enthousiasme par l’assemblée. Il est à souligner que 48 nouveaux adhérents se sont inscrits depuis la dernière AGO. L’objectif fixé à 200 membres a été nettement dépassé.
S’en suit un apéritif offert par l’association, complété d’un excellent repas agrémenté de beaucoup de « Fliegerlatein ».

23 septembre: Sortie d’automne au Musée Suisse des Transports à Lucerne organisée sous la haute bienveillance de notre ami Richard Schilliger. 55 membres et invités sont présents. L’exposé de M. H. Wydler, Vice-directeur du musée, sur la rénovation du site et la vivante histoire de l’aviation présentée par le même Richard Schilliger captive l’assemblée au plus haut degré.
Après une visite individuelle des installations, l’apéritif et le repas sont servis au restaurant « Mercato ».
Comme à l’accoutumée une ambiance toute amicale a prévalu.



2010

5 mai: 33e assemblée générale ordinaire sur l’aérodrome militaire de Dübendorf. Après le café/croissant de bienvenue, 66 participants plus 2 invité(e)s se retrouvent à l’ancien « Swissair Terminal », respectivement ancien bâtiment de l’escadre de surveillance pour une visite guidée de Skyguide et du centre des opérations des Forces Aériennes. Visite très intéressante et appréciée de tous.
A 12h.45, le président, A. Ramseyer ouvre l’assemblée générale. Une minute de silence est observée en mémoire de nos trois camarades disparus dans l’année écoulée : Kurt Hübscher, Pedro Etter et Aridio Pellanda. Son rapport est accepté avec entrain à l’unanimité des membres présents. Décharge est donnée au comité et au caissier suite à la présentation et confirmation des comptes par les contrôleurs. En remplacement de F. Vauthier, démissionnaire, Marcel Gaille est élu par acclamation au comité qui se compose dorénavant d’A. Ramseyer (P), G. Noël et P. Thut (VP), A. Baccala, U. Sohm, U. Aeschlimann, M. Gaille. Le contrôle des comptes reste confié à : W. Brülhart, P. Keller et G. Pythoud. Il est à noter : 27 nouveaux adhérents depuis la dernière AGO.
Traditionnellement, la journée se poursuit par l’apéro et le repas en commun. Ambiance !

24 septembre: Les journées « Portes Ouvertes », à la base aérienne de Payerne, sont le théâtre de la traditionnelle sortie d’automne. Organisée à l’occasion du « CentenAir 1910-2010 », elle rassemble 86 participants, accueillis à la halle III par l’organisateur des festivités : U. Aeschlimann. Malgré une météo à la pluie, la journée est fort réussie et les présentations en vol peuvent se dérouler normalement. L’Aérophilatélie, avec notre président aux commandes, se place comme un des programmes les plus attractifs de cette manifestation. L’apéro et le repas, servis au restaurant « Patio » à la caserne DCA, fractionnent agréablement la journée en deux.



2011

11 mai: 34e assemblée générale ordinaire à l’aéroport régional de Lausanne La Blécherette. 68 participants (63 membres + 5 invités) sont reçus par Monsieur B. Mayor, Directeur. Un peu plus tard, Monsieur J.P. Nicolet gratifie l’assistance d’une très intéressante présentation des opérations de la REGA.
A 11h.25, le président A. Ramseyer ouvre l’assemblée générale. Son rapport est accepté par applaudissements. Une minute de silence est observée en mémoire de six camarades disparus depuis la dernière AG, à savoir : Willi Schwarzenbach, Max Dübendorfer, Charles Jacquat, Ernst Wyler, Peter Betulius et Jean-Pierre Sprunger. Décharge est donnée au caissier, G. Noël, ainsi qu’au comité, en rapport avec l’approbation des comptes par les réviseurs. Suite à la démission d’U. Sohm, L. Hammer est élu au comité qui, en plus de ce dernier, se compose dorénavant d’A Ramseyer (P), G. Noël et P. Thut (VP), A. Baccala, U. Aeschlimann, M. Gaille. La révision des comptes reste confiée à W. Brülhart, P. Keller et G. Pythoud. L’effectif de l’association se monte à ce jour à 249, dont 33 nouveaux depuis le 5 mai 2010.
La journée se termine par une visite des avions historiques sous la conduite de Daniel Cochard.

22 septembre 2011: 66 personnes se retrouvent, vers 10h.00, à l’institut Paul Scherrer à Villigen pour la traditionnelle sortie d’automne. Un programme de visite spectaculaire, comme « voyage à l’intérieur de la matière et démonstration de chute libre », laisse les participants très impressionnés. Lesquels se déplacent ensuite individuellement à l’aérodrome de Birrfeld où ils sont reçus très chaleureusement par Monsieur Max Riner, Président de « Regionalverband Aargau des AeCS ». Suit un repas en commun au restaurant de l’aérodrome. La journée se conclu par la visite d’un site aéronautique local.



2012

22 mai: 35e assemblée générale ordinaire à l’aérodrome militaire d’Alpnach. 122 participants (105 membres & 17 invités) sont accueillis par le colonel EMG Albert Ulrich, Cdt de la base et par le colonel Thierry Götschmann pour une présentation du nouveau système de formation des pilotes de l’armée de l’air.
Suite à ce préambule, le président A. Ramseyer entame la partie officielle de l’assemblée. Son rapport est accepté par applaudissements, à l’unanimité. Hommage est rendu aux membres décédés, à savoir : Philippe Vuilleumier, Eugène Heiz, Emil Guyer, Ernst Schurter, Edwin Ott et Hans Hafner. Il relève différents points qui ont marqué le début de l’année 2012, comme l’opération de recrutement (120 nouveaux membres) qui à fait passé l’effectif à 358 au total ; le don de F. 2000.- destiné à la société de l’aérodrome de Bressaucourt ; la mise en route d’un site WEB autonome. Le comité est réélu pour un mandat de quatre ans. Il se compose de MM. A. Ramseyer, G. Noël, P. Thut, A. Baccalà, U. Aeschlimann, M. Gaille et L. Hammer. Christophe Keckeis est élu comme membre assesseur. Une nouvelle répartition des tâches est prévue. Décharge est donnée à l’unanimité au caissier et au comité suite à la révision des comptes par le groupe des réviseurs qui se compose pour l’année qui vient de MM. W. Brühlhart, G. Pythoud et P. Keller.

25 septembre: à 11h.00, 86 membres et invités sont accueillis, pour l’apéritif, à la fromagerie d’alpage de Moléson-Village, à l’occasion de la traditionnelle sortie d’automne. Le Gruyère et le vin blanc font, à eux deux, un excellent assortiment. Vers 12h.15, tout ce monde se retrouve dans le funiculaire et le téléphérique qui s’élèvent vers le sommet. Là-haut (pour une fois sur terre ferme), une excellente fondue est savourée dans une ambiance festive, face à un magnifique panorama aux pourtours composés du Jet d’eau de Genéve, du Léman et s’étendant au plateau suisse, au Jura et aux Alpes.
Une excellente atmosphère et une très belle réussite.



2013

Le 28 mai : 36ème assemble générale ordinaire à Wynigen. La centaine de membres presents approuve par acclamation le rapport annuel du président et salue également le soutien financier de F 2000.- apporté à chacun des aérodromes de Bressaucourt et de Kägiswil comme à celui annoncé du musée ″Clin d’Ailes″ à Payerne.
L’effectif de l’association se maintient aux environs de 360 adhérents. Hommage est rendu aux membres décédés, à savoir: Theodor Giger-Müller, Max Wiget, Andreas Kündig, Alfred Bohnenblust.
Quant au rapport financier annuel, contrôlé par les réviseurs W. Brühlhart, P. Keller, G. Pythoud, il est accepté à l’unanimité compte tenu du déficit prévu de F 3'969.75.
Décharge est donc donnée au caissier et au comité. Lequel est confirmé pour un nouveau mandat, à savoir : MM. A Ramseyer, président / G. Noël, caissier et vice-président / C. Keckeis, vice-président / P. Thut, responsable WEB, / A. Baccalà, secrétariat et FlightVTR / U. Aeschlimann, procès-verbaux / M. Gaille, traductions / L. Hammer, missions spéciales.
La journée se termine par la visite des installations du Groupe Daetwyler à Bleienbach.
En point d’orgue : l’attribution du diplôme de membre d’honneur à Athos Taminelli.

Le 19 septembre: Une première ! Les associations des Vétérans du vol à voile et du vol à moteur sont réunies, sous le même drapeau, pour une croisière sur le lac de Zürich, à bord du bateau ″Panta Rhei″. Plus de deux cents participants se retrouvent, navigant le long des rives dès 11h45, pour un apéritif jovialement animé avec ou sans moteur et un excellent repas. Une ambiance subtilement aérienne accompagne tout ce monde, au retour vers la Bürkliplatz, en fin d’après-midi. Une belle réussite!



2014

Assemblée générale des vétérans du vol à moteur
5 juin 2014

L’aérodrome militaire de Meiringen n’aurait pas pu mieux recevoir les vétérans du vol à moteur. Dans la lumière d’un soleil matinal radieux, le Lockheed L 1949 Super Constellation accueillit les nombreux membres se rendant à l’assemblée générale annuelle.

Même si cet accueil avait l’air d’être planifié, en fait, il ne l’était pas du tout. La vieille Dame subit une malheureuse rupture de jante lors d’une journée de vol nostalgique à fin mai, l’obligeant à rester quelque jours dans le Haslital. Cet événement fut finalement un acte hautement apprécié par l’ensemble des membres VVM de l’AéCS.

Passons du passé à l’actualité. Le commandant de l’aérodrome Meiringen-Unterbach , le colonel EMG Peter « Pablo » Merz souhaita la bienvenue au Président Alfred « Ramy » Ramseyer. Il présenta ensuite « sa » base considérée comme la plus moderne de suisse, chargée des tâches de l’armée de l’air, au moyen de l’escadrille 11 équipée de F/A-18 Hornet. Enfin, il expliqua en détails le long chemin à parcourir pour devenir pilote militaire : la formation dure environ onze année depuis la sélection SPHAIR jusqu’à la transition sur F/A-18 Hornet ou sur AS332 Super-Puma; une voie significativement différente de celle suivie en son temps par les vétérans concernés.

Après une introduction fort intéressante, le Président Alfred « Ramy » Ramseyer passa à l’ordre du jour de l’AG avec son dynamisme habituel. 142 membres attentifs (une fréquentation record), parmi lesquels les membres honoraires Werner Neuhaus (92) et Richard Schilliger (86), prennent connaissance du rapport présidentiel annuel. Il s’agit de la 7 ème assemblée générale dirigée par Ramy. Il exprime son regret de n’avoir pu réaliser son but d’atteindre 400 membres durant son mandat alors que l’association compte aujourd’hui 374 adhérents. Tout de même, 22 nouveaux membres ont rejoint l’association durant l’année dernière. L’année écoulée a été riche en activités. Un des points forts est, sans aucun doute, la sortie d’automne sur la lac de Zurich menée conjointement avec les vétérans du vol à voile. Cette dernière association était également représentée à l’AG 2014 par son Président Manfred Kung.

Le point 7 de l’ordre du jour créa des applaudissements nourris à plusieurs reprises. Tout d’abord l’excellent travail fourni durant de nombreuses années par le Président et son Vice-président/Trésorier Gilbert Noël fut honoré par de longs et intenses applaudissements. Le chois des successeurs, en l’occurrence Christophe Keckeis comme Président et Rolf Rüegger comme caissier, donna lieu à une brillante élection par acclamations. En outre, Paul Keller (ancien) et Peter J. Stucky (nouveau) furent élus en tant que réviseur des comptes. De nos jours, il n’est pas aisé de trouver de trouver de bonnes personnes prêtes à s’engager corps et âme, d’investir du temps pour une association. De nombreuses sociétés s’en plaignent, heureusement, les VVM ne souffrent pas d’une telle situation.
Le dernier point de l’ordre du jour souleva la question épineuse de savoir ce qui se passera après la votation du 18 mai. Comment procéder pour la suite ? Le colonel Merz ne le sait pas lui-même. Ce qu’il sait, par contre, c’est que la collaboration engagée avec la Suède dans le cadre du Gripen est arrêtée. Il est convaincu qu’une telle coopération avec un état étranger ne sera guère possible à l’avenir. « Pablo » Merz se sent particulièrement touché par cette situation : il était le chef désigné pour l’introduction du Gripen. Qu’en est-il de sa future carrière professionnelle… seul l’avenir le dira.

S’en suivit la partie récréative. Lors de l’excellent repas, d’abondants échanges d’expériences s’instaurèrent parmi les membres VVM…si abondants qu’il ne resta que peu de temps disponible pour la visite prévue des infrastructures de l’aérodrome. Le décollage impressionnant de deux F/A-18 devant le magnifique paysage montagneux réjouit énormément les spectateurs. Le Hornet J-5011 paré d’emblèmes attractifs sur les empennages verticaux s’offrit au regard émerveillé des visiteurs du hangar.

Generalversammlung der Motorflugveteranen
5.Juni 2014

Der Militärflugplatz Meiringen hätte die Motoflugveteranen nicht stilgerechter empfangen können: Im Licht der Morgensonne hiess die Lockheed L1949 Super Constellation HB-RSC die sich zahlreich zu ihrer jährlichen Generalversammlung einfanden Mitglieder willkommen.

Auch wenn es aussah wie geplant – so war es nicht. Die alte Dame hatte Ende Mai am Nostalgieflugtag einen Felgenbruch erlitten, verblieb so einige Tage im Haslital und bildete damit den hochwillkommenen Rahmen für die Versammlung der Motorflugveteranen des AeCS.

Doch von der Vergangenheit zur Aktualität. Vor der Generalversammlung konnte Präsident Alfred „Ramy“ Gastgeber Oberst i Gst Peter „Pablo“ Merz. Flugplatzkommandant in Meiringen-Unterbach, begrüssen. Er stellte „seine“ Basis vor, umriss die heutigen Aufgaben der Schweizer Luftwaffe und im Speziellen jene der in Meiringen stationierten Fl St 11 mit ihren F/A-18 Hornet. Abschliessend erläuterte er detailliert den Weg zum einsatzbereiten Militärpiloten oder zur Militärpilotin. Rund elf Jahre dauert es heute vom ersten SPHAIR-Screening bis zur Umschulung auf F/A-18 Hornet oder AS332 Super Puma – ein signifikant anderer Ausbildungsweg als ihn die meisten Motorflugveteranen mit militärischer Vergangenheit seinerzeit erlebten.

Nach diesem spannenden Einstieg brachte Präsident Alfred „Ramy“ Ramseyer die Traktandenliste der GV mit gewohntem Schwung und Elan hinter sich. 142 Veteranen – eine Rekordbeteiligung - lauschten seinem interessanten Jahresbericht, darunter die Ehrenmitglieder Werner Neuhaus (92) und Richard Schilliger (86). Es war die 7. GV, die Ramy leitete, und gleichzeitig seine letzte. Ein Ziel, das er sich bei Amtsantritt gesetzt habe, konnte er leider nicht erreichen, bedauerte er: beim Stand von 374 konnte er das 400. Mitglied nicht willkommen heissen. Aber immerhin kamen letztes Jahr 22 neue Veteranen dazu. Das vergangene Jahr war reich an Aktivitäten. Einer der Höhepunkte war zweifellos der Herbstausflug auf dem Zürichsee, zusammen mit den Segelflugveteranen. Deren Präsident, Manfred Küng, war auch an GV 2014 der Motoflugveteranen mit von der Partie.

Beim Traktandum 7 gab es mehrfach Applaus. Erstens für den Präsidenten und seinen Vize und Kassier Gilbert Noël. Ihre jahrelange, ausgezeichnete Arbeit wurde laut und anhaltend verdankt. Dann galt es, Nachfolger zu wählen. Keine Frage, Christophe Keckeis als neuer Präsident und Rolf Rüegger als designierter Kassier wurden freudig und mit entsprechendem Applaus ins Führungsgremium der Motorflugveteranen gewählt. Auch zwei Revisoren wurden gewählt: Paul Keller (bisher) und Peter J. Stucky (neu). Heutzutage ist es nicht einfach, gute Leute zu finden, die bereit sind, sich für einen Verein zu engagieren und Kopf und Zeit zu investieren, wie unzählige Vereine beklagen. Das bleibt den Motorflugveteranen erspart.

Unter dem letzten Traktandum kam sie dann doch noch aus dem Publikum, die Frage, die seit dem 18.Mai im Raume steht: Was geschieht nun? Wie weiter? Oberst Merz weiss es auch noch nicht. Was er weiss: Alle Arbeiten mit Schweden im Zusammenhang mit dem Gripen sind gestoppt. Er ist überzeugt, dass eine so gute Zusammenarbeit mit einem ausländischen Partner kaum je wieder möglich sein wird. Und „Pablo“ ist auch ganz persönlich betroffen: Er war designierter Chef Einführung Gripen. Wie es für ihn nun beruflich weiter geht, wird erst die Zukunft zeigen.

Dann kam der gemütliche Teil. Bei ausgezeichnetem Essen tauschten sich die MFV-Mitglieder ausgiebig aus, so ausgiebig, dass für die vorgesehene Besichtigung der Flugplatzinfrastruktur nur noch wenig Zeit blieb. Dafür erfreute der imposante Start zweier F/A-18 vor der schönen Bergkulisse die Zaungäste, und im Hangar stand der Hornet J-5011 mit dem begeisternden Sonderanstrich auf dem Leitwerk zur Besichtigung bereit.

Sortie d'automne des Vétérans du Vol à Moteur de l'AéCS
16 septembre 2014

Plus de 60 vétérans se sont rendus par beau temps à Sainte-Croix. La jolie route d’accès depuis Yverdon jusqu'à la petite ville méritait à elle seule le déplacement. Là, les participants d’excellente humeur attendaient de visiter un musée très particulier: Le Musée «CIMA», le Centre International de la Mécanique d'Art, qui est situé dans l'ancien bâtiment de l'usine de la société Paillard, d’où provient la plupart des pièces exposées. Depuis un siècle, Sainte-Croix est le centre mondial des boîtes à musique.
Depuis l'oiseau chanteur jusqu’à la boîte à musique et le cylindre phonographe inventé par Thomas Edison, c’est l’histoire de la musique mécanique qui est présentée. Le spectacle d'automates, de Vaucanson aux maîtres contemporains, stupéfia l’auditoire. Un moment plein de poésie apparu lorsque l’artiste en équilibre avec ses chaises ou Pierrot l'écrivain s’éveillèrent à la vie.

La partie sociale ne fut point oubliée. A l’ Hôtel France attendaient l’apéritif et un délicieux déjeuner. Les vieilles connaissances et amitiés purent être rafraîchies, de nouvelles établies. Le Président Christophe Keckeis souligna un point important : les vétérans du vol à moteur sont un club d’un genre particulier, avec une richesse d'expérience et plein d'histoires d’aviateurs "Weisch no?"(Te rappelles-tu ?)
Les organisateurs Marcel Gaille et Armando Baccalà méritent un grand compliment!

Herbstausflug der Motorflugveteranen des AeCS
16. September 2014

Mehr als 60 Veteraninnen und Veteranen reisten bei schönstem Wetter nach Sainte-Croix. Nur schon die wunderschöne Anfahrt von Yverdon hinauf nach dem Städtchen war die Reise wert. Dort erwartete die gut gelaunte Schar ein Museum der ganz besonderen Art: Das Museum „CIMA“, das Centre International de la Mécanique d'Art, welches sich im ehemaligen Fabrikgebäude der Firma Paillard befindet, von der auch die meisten Ausstellungsstücke stammen. Seit einem Jahrhundert ist Sainte-Croix das Weltzentrum der Musikdosen.

Angefangen vom Singvogel über die Musikdosen bis hin zum von Thomas Edison erfundenen Zylinderphonographen wird die Geschichte der mechanischen Musik aufgezeigt. Das Schauspiel der Automaten, von Vaucanson bis zu den zeitgenössischen Meistern, setzte alle in Erstaunen. Es ist ein Augenblick voller Poesie, wenn der Balancekünstler mit seinen Stühlen oder Pierrot der Schreiber zum Leben erwachen.

Das gesellige Zusammensein kam auch nicht zu kurz. Im Hotel France erwarteten uns Apéro und ein feines Mittagessen. Alte Bekanntschaften und Freundschaften konnten aufgefrischt, neue geknüpft werden. Präsident Christophe Keckeis brachte es auf den Punkt: Die Motorflugveteranen sind ein „Weisch no?“ Club der ganz besonderen Art, mit grossem Erfahrungsschatz und voll von Fliegergeschichten!

Die Organisatoren Marcel Gaille und Armando Baccalà verdienen ein grosses Lob!



2015

Assemblée Générale des Vétérans du Vol à Moteur
12 mai 2015

L’assemblée générale des vétérans de vol motorisé de l'AeCS , avec une bonne participation, a élu Ueli Aeschlimann comme nouveau président et s'est prononcée en faveur d'une augmentation de la contribution des membres. Les sujets essentiels ont été constitués par t la nomination de Beat Neuenschwander comme membre honoraire et de l’excellente présentation du projet de pionnier le l’avion N-20.

L'aérodrome de Granges fut la scène 2015 de l'assemblée générale des vétérans de vol motorisé de l'AeCS. 90 membres se sont retrouvés dans la salle de théorie de l'école de pilotage de Granges. Heidi Brentini, dont dans le secrétariat central de l'AeCS s’occupe de l'administration des vétérans de vol à moteur était également présente. Markus Boss, vice-président du conseil d’administration de l'aérodrome régional Jura-Granges accueillit les hôtes, et saisi l'occasion de présenter « son aéroport » et les problèmes confrontés (exemption d'impôts, prolongation de piste).

Le physicien Dr. Herbert Wiehl a présenté, d’une manière fascinante, l'histoire du projet N-20, une première en Suisse quant au développement d’avion à réaction, par la fabrique fédérale d’avions F+W Emmen. Beaucoup d'aspects et détails intéressants de cette avancée furent fournis par Herbert Wiehl – lui-même membre VVM – aux participants intéressés de l’AG. Les attentifs vétérans ont salué par de grands applaudissements la présentation de documents photographies et de films de l’époque du planeur N-20.2 Arbalète et des essais de roulage du N-20 Aiguillon sur l’aérodrome d’Emmen.

Après ce prélude apprécié, le vice-président VVM Ueli Aeschlimann ouvre la 38ième. Assemblée Générale. Comme déjà annoncé dans la dernière édition du bulletin VTR, Christophe Keckeis n’a malheureusement plus été en mesure de poursuivre son mandat de président attribué lors de la dernière AG. En février il dut renoncer définitivement à accomplir ses tâches. L’ordre du jour fut ensuite passé en revue de manière expéditive.
Seule la demande d'augmenter les cotisations des membres de trente à quarante francs, a conduit à une petite discussion. Avec cette augmentation, la marge de manoeuvre financière du comité pourra être agrandie.Une proposition d'augmenter tout de suite à 50 francs, ainsi que des alternatives, telles que des mesures d'économie n'ont pas trouvé de grand consentement. Enfin, la grande majorité approuva la nouvelle contribution de 40 francs avec 3 voix contre et 7 abstentions.

Un point important No 8 de la liste de l’ordre: Élections et nomination d'un membre honoraire. Le vice-président actuel Ueli Aeschlimann a été élu par acclamations comme nouveau président en remplacement de Christophe Keckeis. Un autre sujet important de l'assemblée générale concernait la nomination de Beat Neuenschwander, ancien président central AéCS, au titre de membre d’honneur des vétérans de vol à moteur. Il prit possession de son diplôme des mains du nouveau président Ueli Aeschlimann, et fut accompagné par les deux membres honoraires Alfred Ramseyer et Gilbert Noël qui ne purent recevoir leur diplôme cette année seulement. Après une courte description des activités prévues en 2015, l'assemblée générale prit fin.

Le comité, les membres et les hôtes se sont rendus ensuite par un beau temps printanier à la partie ouverte de la terrasse du restaurant de l'aéroport, où fut servi l’apéritif. Pendant le déjeuner qui s’en suivit sous la partie couverte, les vétérans échangèrent dans une atmosphère détendue des souvenirs illustrés du jargon aéronautique – jusqu'à l’apparition d’un dessert particulier: L’impressionnante démonstration en vol du Dewoitine D-26 HB-RAG, construit en 1931, et donc aussi anciennement militaire, qui rappela la façon particulière la manière de voler à l’époque!

Après cette conclusion éblouissante, on pensa alors à se revoir à l'excursion d'automne le 3 septembre sur le lac des Quatre cantons ou, au plus tard, à l'assemblée générale du 24 mai 2016. Un fois de plus, une journée superbement organisée par Armando Baccalà et ses excellents collègues prit fin.

Generalversammlung der Motorflugveteranen
12. Mai 2015

Der Flugplatz Grenchen war 2015 Schauplatz der Generalversammlung der Motorflug-Veteranen des AeCS. 90 Mitglieder fanden sich im Theoriesaal der Flugschule Grenchen ein. Mit dabei auch Heidi Brentini, die im Zentralsekretariat des AeCS die Administration der Motorflug-Veteranen betreut. Markus Boss, Vize-Verwaltungsratspräsident der Regionalflugplatz Jura-Grenchen AG begrüsste die Gäste, und benützte die Gelegenheit, „seinen“ Flughafen vorzustellen und auf dessen Probleme (Steuerbefreiung, Pistenverlängerung) hinzuweisen.

Anschliessend gab’s dann einen ganz speziellen Leckerbissen: Physiker Dr. Herbert Wiehl präsentierte die Geschichte des Projektes N-20, der ersten in der Schweiz entwickelten Strahlflugzeuge des damaligen Eidgenössischen Flugzeugwerkes in Emmen. Nicht nur viele interessante Aspekte und Details dieser Pionierleistung konnte Herbert Wiehl – auch er MFV-Mitglied – den interessierten GV-Teilnehmern vermitteln: Auch Fotos und insbesondere zeitgenössische (Stumm-)Filmaufnahmen des Gleiters, der N-20.2 Arbalète und schliesslich der Rollversuche der N-20 Aiguillon auf dem Flugplatzes Emmen wurden von den aufmerksamen Veteranen mit grossem Applaus verdankt.

Nach diesem belebenden Auftakt eröffnete MFV-Vizepräsident Ueli Aeschlimann die 38. Generalversammlung. Wie schon in der neuesten Ausgabe des Informationsblattes FLIGHT VTR angekündigt, war es dem letztes Jahr gewählten neuen Präsidenten Christophe Keckeis nicht vergönnt, die Motoflugveteranen lange zu führen. Im Februar musste er sein Amt aus gesundheitlichen Gründen abgeben. Die Traktandenliste war schnell abgearbeitet. Lediglich der Antrag, den Mitgliederbeitrag von dreissig auf vierzig Franken zu erhöhen, führte zu einer kleinen Diskussion. Mit dieser Erhöhung soll dem Vorstand etwas mehr finanzieller Spielraum verschafft werden. Ein Vorschlag, gleich auf 50 Franken zu erhöhen, wie auch Alternativen, wie durch Sparmassnahmen dieser Spielraum ohne Erhöhung erreicht werden könnte, fanden keine grosse Zustimmung. Schliesslich stimmte die grosse Mehrheit dem erhöhten Mitgliederbeitrag von 40 Franken mit 3 Gegenstimmen und 7 Enthaltungen zu.

Wichtiges Traktandum war Nr. 8 auf der Liste: Wahlen und Ernennung eines Ehrenmitgliedes. Der bisherige Vizepräsident Ueli Aeschlimann wurde mit Akklamation zum Präsidenten und Nachfolger von Christophe Keckeis gewählt. Höhepunkt der Generalversammlung war die Ernennung von Beat Neuenschwander, ehemaliger AeCS-Zentralpräsident, zum Ehrenmitglied der Motorflug-Veteranen. Er erhielt seine Ernennungsurkunde vom neu gewählten Präsidenten Ueli Aeschlimann überreicht, und wurde dabei von den beiden Ehrenmitgliedern Alfred Ramseyer und Gilbert Noël flankiert, die Ihre Urkunden erst dieses Jahr in Empfang nehmen konnten. Nach einem kurzen Ausblick auf das Jahr 2015 endete die Generalversammlung.

Vorstand, Mitglieder und Gäste begaben sich bei schönstem Frühlingswetter auf den offenen Teil der Terrasse des Flughafenrestaurants, wo sie den Apéro genossen. Während des anschliessenden Mittagessens auf dem gedeckten Teil der Terrasse tauschten die Veteranen in gelöster Atmosphäre Erinnerungen aus und führten Fachgespräche – bis ihnen ein besonderes Dessert ein Ende setzte: die Dewoitine D-26 HB-RAG, gebaut 1931 und damit auch eine Veteranin, demonstrierte am Himmel eindrücklich, wie damals geflogen wurde!

Nach diesem fulminanten Abschluss hiess es dann: Auf Wiedersehen am Herbstausflug am 3. September auf dem Vierwaldstättersee oder spätestens an der Generalversammlung am 24. Mai 2016. Einmal mehr von Armando Baccalà und seinen Helfern ausgezeichnet organisierter Tag ging damit zu Ende.

Sortie d'automne des Vétérans du Vol à Moteur de l'AéCS
3 septembre 2015

C’était une excursion enthousiasmante: une croisière sur le lac des Quatre-Cantons. Les attractions maritimes et aériennes se sont succédées à un rythme élevé.

La devise s’intitulait; une croisière lacustre c’est sympathique, une croisière, c’est magnifique. La réalité fut une croisière excitante et également instructive. C’est ce qu’ont vécu les 71 vétérans rassemblés le 3 septembre dernier devant le Centre de la Culture et des Congrès de Lucerne (KKL) et qui ont embarqué ensuite sur le « Spirit of Lucerne ». A peine après avoir quitté l’embarcadère, le Président Ueli Aeschlimann souhaita la bienvenue à tous les vétérans. Il regretta quelque peu que le nombre des participants ait légèrement régressé par rapport à la dernière excursion. Malheureusement, deux membres d’honneur Alfred Ramseyer et Athos Taminelli ont dû se désister, parmi d’autres, pour des raisons de santé. La bonne humeur régnant à bord du navire ne souffrit heureusement pas trop de ces événements. L’annonce de l’amélioration de la santé de l’ancien Président fut accueillie avec soulagement.

L’invitation mentionnait: souvenirs aéronautiques et surprises. En ce qui concerne les souvenirs aéronautiques, les camarades pilotes s’en sont chargés eux-mêmes, sans la nécessité d’une organisation particulière. Par contre, les surprises prévues eurent lieu sous la houlette de Louis Hammer. La première ne tarda pas d’être dévoilée en la personne de Ernst Haller pasteur et présentateur de cirque. Ce dernier présenta avec beaucoup d’humour sa « Zölibatesse ». Elle s’appelle Frieda., est extrêmement racée, ce que Ernst prouva par une interprétation flamboyante du grand classique de la clarinette « Wild Cat Blues ». Cette prestation souleva l’enthousiasme de l’audience par de grands applaudissements.

Le membre d’honneur Richard Schilliger, considérant que le voyage pouvait être également instructif, captiva l’assemblée par un récit intéressant de la première station de dirigeables en Suisse et du barrage prévu au « nez » du Bürgenstock, afin de protéger l’accès au réduit lors de la deuxième guerre mondiale. .Richard a grandi aux abords du lac des Quatre-Cantons dont il connaît les moindres recoins. Peu avant le rétrécissement du lac, apparurent deux vedettes militaires P-80 qui escortèrent le « Spirit of Lucerne ».L’évolution rapide de ces bateaux de guerre impressionna les vétérans qui se sentaient ainsi protégé d’une agression virtuelle. Puis, bien en dessus du bateau, apparu un aéronef très spécial, l’autogyre :HB- ETJ piloté par son constructeur Sascha Sandi qui avait décollé de Kägiswil. A bord, se trouvait également le photographe Niklaus von Rotz chargé de prendre des photos aériennes du bateau des vétérans.

Ensuite l’équipage d’un hélicoptère Super Puma vint saluer les anciens pilotes. Faisant le tour du bateau à basse altitude, il réjouit les participants montés sur le pont supérieur pour l’admirer .La conclusion du show aérien fut apportée par Fredy Prochoing qui effectua habilement quelques passages avec un Pilatus PC-7 Mk II. Les croisiéristes eurent de la peine à savourer pleinement les délices des menus servis à bord de par l’enthousiasme provoqué par l’abondance des événements maritimes et aériens. Avant d’avoir pu réaliser cet état de fait, trois heures de croisière s’étaient écoulées et le débarcadère du KKL était à nouveau en vue.

Tout le monde a convenu que Louis Hammer s’était, une fois de plus, surpassé avec une organisation « hammerienne » de cette excursion d’automne .Les surprises annoncées ont été largement à la hauteur des attentes et l’on se réjouit déjà du prochain événement organisé par les Vétérans du Vol à Moteur.

Herbstausflug der Motorflug-Veteranen des AeCS
3. September 2015

Es war ein begeisternder Herbstausflug: die Motorflug-Veteranen genossen eine Kreuzfahrt auf dem Vierwaldstättersee. Die Attraktionen zu Luft und zu Wasser folgten sich Schlag auf Schlag.

Das Motto lautete: Eine Seefahrt, die ist lustig, eine Seefahrt, die ist schön! Die Realität war: eine Seefahrt, die ist dazu auch spannend und die ist auch lehrreich. Das erlebten die 71 Motorflug-Veteranen, die am 3. September vor dem KKL die „Spirit of Lucerne“ bestiegen und in See stachen. Kaum vom Schiffssteg abgelegt, begrüsste MFV-Präsident Ueli Aeschlimann die aufgeräumte Pilotenschar. Er bedauerte, dass die Anzahl Teilnehmer leicht kleiner war als beim letzten Ausflug. Leider mussten unter anderem auch die beiden Ehrenmitglieder Alfred „Ramy“ Ramseier und Athos Taminelli aus gesundheitlichen Gründen absagen. Der guten Stimmung an Bord des familiär wirkenden Schiffes tat dies aber keinen Abbruch. Positiv stimmte die Mitteilung, dass es dem ehemaligen MFV-Präsidenten Christophe Keckeis wieder besser gehe.

„Mit viel Fliegerlatein und Überraschungen“ stand verheissungsvoll auf der Einladung. Für das Latein sorgten die Fliegerkollegen selber – dazu brauchte es keine Organisation. Für die Überraschungen aber schon, und dafür war Louis Hammer zuständig. Bald nach dem Auslaufen kam auch die erste Attraktion: Der pensionierte Luzerner Zirkus- und Schaustellerpfarrer Ernst Heller stellte seine „Zölibatesse“ vor. Sie heisst Frieda und ist eine ausgesprochen Rassige, wie Ernst mit einer ausgesprochen vielseitigen Interpretation des grossen Klarinetten-Klassikers „Wild Cat Blues“ bewies, die helle Begeisterung auslöste und grossen Applaus hervorrief.

Dafür, dass der Ausflug auch lehrreich war, sorgte ganz besonders Ehrenmitglied und Doyen Richard Schilliger, der unterwegs viel Interessantes zu erzählen wusste, von der ersten Luftschiffsstation der Schweiz in Luzern bis zur Seesperre von Nas, die im zweiten Weltkrieg den Zugang zum Réduit schützen sollte. Richard ist am Vierwaldstättersee aufgewachsen und kennt den See bis in den letzten Winkel. Kurz vor der See-Enge tauchte dann auch Begleitschutz für die Spirit of Lucerne auf in Form von zwei Patrouillenbooten P-80. In rassiger Fahrt beschützten sie die Veteranen rundum - nicht wirklich nötig, dafür aber sehr attraktiv. Doch es blieb nicht bei dieser unerwarteten Begegnung. Hoch über dem Schiff tauchte ein ganz besonderes Luftfahrzeug auf: der Gyrocopter HB-YSS, gestartet in Kägiswil und gesteuert von Sascha Sandi, mit Niklaus von Rotz als Bordfotograf, erwies den Veteranen die Ehre.

Auch die Besatzung eines Super Pumas liess es sich nicht nehmen, die Motorflug-Veteranen zu begrüssen. In geringer Höhe umkreiste sie das Schiff und sorgte für grosse Freude. Den Abschluss des Luftreigens setzte dann Fredy Prachoinig, der einen Pilatus PC-7 Mk II gekonnt in Szene setzte. Die Schiffs-Rundfahrer kamen vor lauter Begeisterung für die fliegerischen und maritimen Höhepunkte fast nicht dazu, die ausgezeichneten Schiffsmenüs zu geniessen, und bevor sie es realisierten, waren rund drei Stunden vergangen, die Fliegerlateingespräche zu Ende und die Schiffsstation beim KKL in Luzern wieder in Sicht.

Alle waren sich einig: Louis Hammer hat sich einmal mehr selber übertroffen und den Herbstausflug hammermässig organisiert. Die angekündigten Überraschungen begeisterten alle, und man freut sich bereits auf das nächste Unternehmen der Motorflug-Veteranen.



2016

Assemblée Générale
22 mai 2016

Plus de 100 vétérans du vol à moteur se sont retrouvés cette année à Lucerne au musée des transports pour leur assemblée générale. Le café croissant traditionnel a été servi, comme il se doit, dans la halle d’exposition aéronautique et spatiale. Le prototype PC-9 HB-HPA, suspendu en dessus des tables, préfigurait de manière physique involontaire la présentation prévue par le pilote d’essai de Pilatus Reto Obrist.

Après le déplacement de tous les participants par la porte arrière de la grande halle, en direction du spacieux et stylisé auditoire du musée Hans Erni, le président Ueli Aeschlimann accorda la parole à Yves Burkhart, secrétaire général de l’AéCS, Celui-ci fut visiblement heureux d’accueillir les vétérans pratiquement à la maison éloignée de quelque mètres du domicile de l’organisation faîtière de l’aviation légère suisse.

Reto Obrist, pilote d’essai chez Pilatus, prit ensuite la parole. Après un aperçu de la société Pilatus et du succès des avions fabriqués, il expliqua de manière attractive le travail exécuté par le département des essais en vol de Pilatus. Cette unité comprend 16 pilotes d’usine et 12 « freelancer » justifiant ensemble d’une expérience de 150'000 heures de vol sur une variété de types allant du planeur au Boeing 747. Entre autres avantages, cette expérience variée permet de répondre aux questions provenant de différentes perspectives et de conseiller de manière compétente les clients au plus haut niveau. Ceci constitue l’un des secrets du remarquable succès de Pilatus .L’exposé, richement illustré des documents Powerpoint, rencontra un grand intérêt de la part des vétérans qui l’ont largement apprécié.

Après ce démarrage spectaculaire, le président Ueli Aeschlimann dirigea rapidement l’assemblée au travers de l’ordre du jour. Tous les sujets ont trouvé le consentement des personnes présentes sans discussion. Une minute de silence fut respectée en souvenir des camarades récemment décédés. Les comptes de l’association bouclent avec un bénéfice de CHF 860.85.

Un peu plus de temps que pour les autres points fut accordé pour l’élection des membres du comité. Les membres sortants Marcel Gaille et Louis Hammer ne se représentent pas pour une réélection. Heureusement que ces lacunes seront comblées par. Pierre Donau et Hanspeter Graf qui sont élus par acclamations avec les autres membres du comité. L’AG se conclut par l’annonce de Ueli Aeschlimann désireux de remettre son mandat lors de la prochaine assemblée. Il n’a jamais souhaité reprendre ce poste mais a dû se mettre a disposition lors du brusque départ de Christophe Keckeis pour raison de santé. Son plus grand souhait serait de voir un Romand accéder à cette fonction. Les vétérans du vol motorisé méritent d’être représentés de manière géographiquement équilibrée également à la direction de l’association.

Après cet appel, l’assemblée se déplaça à nouveau sous l’aile du PC-9 pour pendre l’apéritif suivi d’un déjeuner bien mérité, lieu d’échanges traditionnels et intensifs de souvenirs d’aviateurs.

Generalversammlung
22. Mai 2016

Über 100 Motorflug-Veteranen fanden sich zur diesjährigen Generalversammlung im Verkehrshaus in Luzern ein. Das obligate „Kaffee und Gipfeli“-Ritual fand selbstverständlich in der Luft- und Raumfahrthalle statt. Dass über den Stehtischchen der Prototyp des Pilatus PC-9 HB-HPA schwebte, war der unbeabsichtigte physische Hinweis auf das anstehende Referat von Pilatus-Testpilot Reto Obrist.

Nachdem die ganze Schar der MFV-GV-Teilnehmer wörtlich durch die Hintertür der grossen Halle entschwunden war, konnte Präsident Ueli Aeschlimann im grosszügigen Auditorium des stilvollen Hans Erni Museums Yves Burkhardt, Generalsekretär des Aero Clubs der Schweiz AeCS, das Wort erteilen. In seiner Grussadresse zeigte sich dieser sichtlich erfreut, die Veteranen praktisch zu Hause willkommen zu heissen, wenige Meter vom Domizil des Dachverbandes der Schweizer Leichtaviatik entfernt.

Dann kam Reto Obrist – Restpilot bei Pilatus - zum „Flug“. Nach einem Überblick über die Pilatus Flugzeugwerke und ihre erfolgreichen Flugzeuge erläuterte er lebendig die Arbeit des Pilatus Flight Departments. Die dort tätigen 16 Werkpiloten und 12 Freelancer weisen zusammen eine Erfahrung von 150‘000 Flugstunden auf, mit einer Typenvielfalt vom Segelflugzeug bis zur Boeing 747. Unter anderem ermöglicht Ihnen diese Erfahrung, auf die Fragen der unterschiedlichsten Interessenten und Kunden kompetente Auskünfte auf höchstem Niveau zu geben – eines der Geheimnisse, warum Pilatus so erfolgreich ist. Reto Obrist zeigte auf, wie vielseitig die Arbeit des ganzen Teams im Flight Departement ist. Seine mit Powerpoint unterstützten Ausführungen stiessen auf sehr grosses Interesse der Veteranen und wurden allseits gelobt.

Nach diesem fulminanten Auftakt führte Präsident Ueli Aeschlimann speditiv durch die Traktandenliste. Alle Themen fanden ohne Diskussion die Zustimmung der Anwesenden. Mit einer Schweigeminute gedachten sie der im letzten Jahr verstorbenen Kollegen. Finanziell schloss die Vereinigung mit einem Überschuss von Fr. 800.65 ab.

Etwas mehr Zeit als die andern Traktanden nahm das Thema Wahlen in Anspruch. Die verdienten Vorstandsmitglieder Marcel Gaille und Louis Hammer stellten sich nicht mehr zur Wiederwahl. Glücklicherweise sind mit Pierre Donau und Hanspeter Graf zwei engagierte Veteranen bereit, die Lücken aufzufüllen. Sie wurden mit Akklamation gewählt. Abgeschlossen wurde der offizielle GV-Teil mit der Ankündigung von Ueli Aeschlimann, dass er sein Amt an der nächsten Generalversammlung zur Verfügung stellen werde. Er hatte es nie angestrebt, war aber notfallmässig eingesprungen, als Christophe Keckeis aus gesundheitlichen Gründen ausfiel. Sein grosser Wunsch: Es möge sich ein Romand zur Verfügung stellen! Die Motorflug-Veteranen haben es vierdient, auch in der Leitung geografisch ausgewogen vertreten zu sein.

Sortie d’automne
22 séptembre 2016

Une bonne centaine de vétérans se sont réunis au Musée Clin d’Ailes, sur la base aérienne e Payerne, pour la traditionnelle sortie d’automne.
Le Directeur Jürg Studer souhaita la bienvenue aux participants. Le responsable du « Flight Simulateur Center », Eric Sommer, expliqua ensuite le fonctionnement des différents simulateurs de vol à disposition dans le musée. Les visites qui s’en suivirent peuvent être considérées, sans exagération, comme le point culminant du rassemblement. Les différents guides surent. de manière excellente, conduire les « Anciens Aigles » au travers du matériel aéronautique déjà connu, mais également en relatant des faits parfaitement inconnus jusqu’à ce jour. Exemple : Le Hunter biplace J-4203 exposé a été délivré en 1968, à l’occasion de l’anniversaire de la reine avec l’immatriculation WV398 et placé au Horseguards de Londres. Par la suite, l’avion acheva sa vie en tant que garde de la porte de l’hôpital de la RAF. Ensuite, Hawker Siddeley racheta l’avion et, en 1976, il fut livré à nos forces aériennes où il resta opérationnel jusqu’au retrait des Hunter en 1994.
L’apéritif offrit, par la suite, la plate-forme idéale pour rafraîchir la camaraderie aéronautique, pour échanger des souvenirs et pour nouer de nouvelles amitiés. « Te rappelles-tu » étaient les paroles les plus entendues. L’équipe du restaurant installa les couverts et un délicieux repas, accompagné d’un excellent vin, fut servi aux participants.
Des milliers d’heures de vol, d’innombrables décollages et atterrissages et une grande expérience aéronautique étaient ainsi rassemblés dans une seule salle ! Les conversations animées furent interrompues de temps à autre par le décollage de F/A18, sorte de bruit érotique constituant de la musique aux oreilles des « Happyender » !

Herbstausflug
22.September 2016

Eine gute Hundertschaft aufgestellter Veteraninnen und Veteranen trafen sich anlässlich des traditionellen Herbstausfluges auf der Airbase Payerne im Musée Clin d’Ailes.
Direktor Jürg Studer begrüsste die Gäste stilvoll, Eric Sommer, Verantwortlicher des Flight Simulator Center, beschrieb den interessierten Zuhörern die bemerkenswerten elektronischen Installationen im Museum. Die anschliessenden Führungen können ohne Übertreibung als Höhepunkt des Treffens bezeichnet werden. Die engagierten Museumsführer verstanden es ausgezeichnet, den „Alten Adlern“ inmitten der Flugzeuge und Gerätschaften viel Bekanntes aber auch sehr viel Unbekanntes zu vermitteln. Beispiel: Der ausgestellte Hunter Doppelsitzer J-4203 war Im Jahre 1968 anlässlich des Geburtstags der Königin mit der Immatrikulation WV398 in den Horse Guards London ausgestellt. Danach fristete das Flugzeug seine Zeit als Gate Guard im RAF Spitalgate. Hawker Siddeley hat dann die Maschine zurückgekauft. 1976 wurde der Hunter als Doppelsitzer J-4203 an unsere Luftwaffe ausgeliefert, wo er bis zur Stilllegung der Hunterflotte 1994 im Einsatz war.

Der anschliessende Apéro bot die ideale Plattform für das Auffrischen von Flieger-Freundschaften, zum Austauschen von Erinnerungen oder zum Anknüpfen neuer Freundschaften. Weisch no?“ waren zwei oft gehörte Worte… Dazu tischte die Restaurant-Crew des Museums ein prima Mittagessen auf, begleitet von einem feinen Tropfen Wein.
Viele Tausend Flugstunden, unzählige Starts und Landungen, unendlich viel fliegerische Erfahrung und aviatisches Wissen waren in einem einzigen Raum vereint! Das Fliegerlatein kam nicht zu kurz! Einzig unterbrochen von den immer wieder startenden FA18; der erotische Lärm war Musik in den Ohren der „Happyender“!



2017

Assemblée Générale
16 mai 2017

40 ans pour les Vétérans du Vol à moteur – Assemblée générale du jubilé

Les vétérans ont regardé vers le futur sur deux axes, d’abord vers l’avenir de l’aérodrome de Dübendorf avec un conférencier invité, et ensuite avec un comité partiellement renouvelé et un nouveau Président.

L’hôte de l’assemblée générale – jubilé, le Col EMG Michael Kaufmann, commandant de la place d’armes de Dübendorf, a souhaité la bienvenue aux vétérans, réunis le 16 mai dernier au centre d’instruction des cadres. C’est là également que les 113 participants ont pu profiter de l’excellente subsistance préparée par l’équipe de cuisine.

L’assemblée générale a débuté par une conférence de Urs Brütsch, directeur de la Flugplatz Dübendorf AG. Il a présenté l’évolution future du terrain historique vers un centre suisse de l’aviation d’affaires. Le 23 mars dernier, le Conseil fédéral a refusé la contre-proposition des communes voisines. Ainsi, on peut penser que le centre sera bientôt en voie de réalisation et que l’image habituelle de l’aérodrome va sensiblement changer. Urs Brütsch a souligné l’importance de ce projet pour toute la région.

Un nouveau membre d’honneur

Les points habituels de l’assemblée ont été passé en revue rapidement, sans grande surprise. Le président sortant a rappelé le programme de l’an dernier. Malheureusement, 13 membres sont décédés durant cette période. A part cela, l’année fut un succès. Le président avait accepté cette charge il y a 3 ans et avait déclaré qu’il était disposé à couvrir 3 années. C’est donc le moment de se retirer. Il est heureux de relever que trois vétérans sont d’accord de venir renforcer le comité. Urs Adam, ancien professionnel de l’aviation civile, membre depuis 1979, devient Président. Christophe « Pilo » Keckeis et Hansueli Schaffer rejoignent le comité. Tous trois sont élus par acclamation. Ueli Aeschlimann est honoré d’une nouvelle fonction, celle de membre d’honneur. Pendant l’acclamation des vétérans, Ueli reçoit un T-shirt avec le logo suivant : Never underestimate an old pilot.

Les comptes de l’association se portent bien. Un modeste bénéfice a pu être ajouté à la fortune. Tout ceci a été accepté à l’unanimité, ainsi que le budget et une cotisation inchangée de CHF 40.-.

Au terme de la 40 ème assemblée générale, le secrétaire général de l’AeCS Yves Burkhardt a vivement invité les vétérans à venir à Meiringen afin d’assister au Championnat du monde de modèles réduits entre le 4 et le 14 juillet 2018.

Après un excellent repas, les participants se sont rendus au Musée de l’aviation et de la DCA où des visites guidées de haut niveau ont été offertes.

Une dernière bière a réveillé de superbes souvenirs échangés sous les ailes des avions du musée.

Generalversammlung
26. Mai 2017

40 Jahre Motorflug-Veteranen: Jubiläums-Generalversammlung

In die Zukunft blickten die Motorflug-Veteranen gleich zweimal, nämlich in jene des Flugplatzes Dübendorf mit einem Gastredner und die eigene mit einem teilweise erneuerten Vorstand samt neuem Präsidenten an der Spitze.

Als Gastgeber der Jubiläums-Generalversammlung begrüsste Oberst i Gst Michael Kaufmann, Kdt des Waffenplatzes Dübendorf, am 16. Mai die Veteranen, die sich im Kaderausbildungszentrum KAZ versammelten. Dort wurde auch für das leibliche Wohl der 113 Teilnehmenden gesorgt – und das in ausgezeichneter Weise, der herzliche Applaus für die Küchenmannschaft bewies es.

Eingeleitet wurde die Jubiläums-Generalversammlung (der Vierzigsten!) mit einem anschaulichen Referat von Urs Brütsch, Geschäftsführer der Flugplatz Dübendorf AG, über die weitere Entwicklung des historischen Geländes zum Business Aviation Zentrum der Schweiz. Am 23. März hat der Bundesrat den Gegenvorschlag der Standortgemeinden rund um den Flugplatz abgelehnt. Damit zeichnet sich ab, dass das geplante Zentrum realisiert und sich damit das gewohnte Gesicht des Flugplatzes bald wesentlich verändern wird. Urs Brütsch zeigte auf, wie wichtig diese Entwicklung für die ganze Region ist.

Ein neues Ehrenmitglied

Die Traktandenliste der anschliessenden Versammlung wurde von den 113 Anwesenden unter der Leitung des Präsidenten zügig abgearbeitet. Grosse Überraschungen gab es keine. Der abtretende Präsident Ueli Aeschlimann liess das vergangene Jahr Revue passieren. Leider sind in der Berichtsperiode 13 Mitglieder verstorben. Abgesehen davon ist das Jahr erfreulich verlaufen. Ueli Aeschlimann hat sein Amt vor drei Jahren in einer Notsituation angetreten und damals gesagt, dass er nach drei Jahren zurücktreten werde. Dies hat er nun getan. Und er ist hoch erfreut, dass er es guten Gewissens tun kann: nicht weniger als drei Veteranen sind zur Mitarbeit im Leitungsgremium der Motorflug-Veteranen bereit: Urs Adam, erfahrener Aviatik-Insider, Mitglied seit 1979, übernimmt das Amt des Präsidenten, Christophe „Pilo“ Keckeis und Hansueli Schaffer engagieren sich neu im Vorstand. Klar, dass alle drei mit Applaus einstimmig gewählt wurden. Ueli Aeschlimann übernimmt ein neues „Amt“: Mit Akklamation stimmten die Veteranen seiner Ernennung zum Ehrenmitglied zu. Mit auf den Weg erhielt er ein attraktives T-Shirt mit der weisen Aufschrift NEVER UNDERESTIMATE AN OLD PILOT. Möge sich der Spruch bewahrheiten!
Auch im vergangenen Jahr wurde gut gewirtschaftet, konnte doch ein kleiner Überschuss dem Vereinsvermögen zugewiesen werden. Folglich wurde der Jahresrechnung wohlwollend und einstimmig zugestimmt, und auch das Budget mit einem unveränderten Mitgliederbeitrag von Fr. 40 ging glatt durch.

Zum Abschluss der 40. Generalversammlung lud AeCS-Generalsekretär Yves Burkhardt die Veteranen herzlich ein, im nächsten Jahr einen Ausflug nach Meiringen zu planen. Dort finden vom 4. bis 14. Juli 2018 die Modellflug-Weltmeisterschaften statt. Die Veteranen sind herzlich dazu eingeladen.

Nach dem ausgezeichneten Mittagessen kamen die Versammlungsteilnehmer gruppenweise in den Genuss hochinteressanter Spezialführungen im Flieger- und Flabmuseum. Ein Abschieds-Bier gab nochmals Gelegenheit, Erinnerungen auszutauschen, die inmitten der wunderschön gepflegten Flugzeugveteranen erst recht wieder ins Gedächtnis zurückfanden.

Sortie d’automne
9 septembre 2017

Le dieu de la météorologie n’était pas, cette fois, du côté des vétérans du vol à moteur lors de la sortie d’automne: nuages bas et pluie abondante.

On pourrait choisir le titre de ce rapport en retournant aux racines de cet événement. Le point de départ de la Coupe Gordon Bennett sur l’aérodrome de la Gruyère était l’objectif des vétérans du vol à moteur. Les pilotes des ballons à gaz étaient les pères fondateurs de l’Aéroclub Suisse en 1901 – à ce moment là, personne ne parlait du vol motorisé. Cependant, les pilotes de ballons et les aviateurs 2017 ne se sont pas rencontrés à Gruyères : les premiers avaient déjà pris congé la veille par de meilleures conditions météorologiques et n’étaient visibles que sur grand écran durant la course : Livetracker constitués de points coloriés laissant derrière eux de longues traces s’arrêtant sur la Pologne en ce moment. Les aviateurs purent ainsi suivre l’évolution de la course en restant sur le plancher des vaches.

Bien sûr, de temps à autre, les yeux erraient sur le grand écran. Plus important était le rassemblement chaleureux, l’échange de souvenirs, l’étonnement de l’imagination des inventeurs de nouveaux obstacles administratifs dans l’aviation, etc. La dégustation d’une assiette de Bénichon ou d’une fondue de la Gruyère en bonne compagnie était enrichie d’une prestation musicale de la Société de musique Broc-Estavannens. Comme la plupart de manifestations proposées par le CO Gordon Bennett (y compris Championnat suisse de saut en parachute, Patrouille PC-7) tombèrent littéralement à l’eau, les vétérans s’organisèrent eux-mêmes pour la suite du programme : pas d’expositions, pas de visites guidées, sur le chemin menant à la grande tente, il y avait beaucoup à découvrir parmi le commerce local des spécialités de Fribourg, culinaires et autres. Vraiment pas de chance pour les organisateurs dévoués, laissés de côté sous la pluie de ce samedi de septembre.

Herbstausflug
9. September 2017

Der Wettergott meinte es diesmal gar nicht gut mit den Motorflugveteranen auf dem Herbstausflug: Die Wolken hingen tief, es regnete immer wieder.

Zu den Wurzeln zurück, könnte man als Titel dieses Berichtes wählen: Das Startgelände für den Cup Gordon-Bennett, der Aérodrôme de la Gruyère, war das Ziel der Motorflugveteranen. Die Gasballonfahrer waren 1901 die Gründerväter des Aeroclubs der Schweiz AeCS gewesen – von Motorflug sprach damals noch niemand. Allerdings begegneten sich 2017 Fahrer und Flieger in Gruyère nicht: Erstere hatten sich am Vorabend bei besserem Wetter bereits verabschiedet und waren am Veteranentreffen auf ihrer Wettfahrt nur auf dem Grossbildschirm zu sehen – auf dem Livetracker als farbige Punkte mit langen Schweifen, zu jenem Zeitpunkt über Polen. So verfolgten die Flieger die Fahrer vom sicheren Boden aus.

Aber selbstverständlich schweiften die Blicke nur zeitweise auf den Bildschirm. Wichtiger war das gemütliche Beisammensein, das Austauschen von Erinnerungen, das gemeinsame Staunen über den Ideenreichtum der Erfinder immer neuen Administrativhürden in der Fliegerei usw. Musikalisch untermalt wurde das gemütliche Zusammensein bei einer Assiette de Bénichon oder einem Fondue de Gruyère von der stimmungsvollen Société de musique Broc-Estavannens. Da die meisten vom Gordon-Bennett-OK vorgesehenen Vorführungen (u.a. Schweizermeisterschaft im Fallschirmspringen, PC-7-Team) buchstäblich ins Wasser fielen, konzentrierten sich die Motorflugveteranen vornehmlich auf sich selbst: Keine Ausstellungen, keine Führungen, höchstens ein Besuch der „Ladenstrasse“ auf dem Weg zum und vom Festzelt, wo es allerhand zu entdecken gab: Das lokale Gewerbe präsentierte sich mit Freiburger Spezialitäten, kulinarischen und anderen. Pech für die engagierten Unternehmer, dass sie an diesem Samstag buchstäblich im Regen stehen gelassen wurden.